Avertir le modérateur

19/02/2011

Bien choisir ses assurances

Vous cherchez à être sûr de bien choisir votre assurance auto, moto habitation ou vie ou encore votre assurance emprunteur? Voici nos conseils et articles recomandé pour faire le bon choix.

Bien choisir son assurance auto

Pour avoir une chance de trouver le bon contrat assurance auto, faites jouer la concurrence entre les différentes compagnies d'assurance auto. N'hésitez pas à faire une comparaison d'assurance voiture et à demander plusieurs devis assurance voiture ou moto. Vous pourrez ainsi faire votre choix parmi les nombreuses garanties qui sont proposées dans les contrats assurance. Nous vous conseillons aussi de lire l'article suivant : comment choisir son assurance voiture?

Bien choisir son assurance moto

Pour bien choisir son assurance moto, il est important de faire plusieurs devis d'assurance en ligne et de bien éplucher toutes ces offres tentantes afin de connaître au mieux les différents types de garanties avancées. Pour vous aider, vous pouvez faire une comparaison d'assurance moto Ainsi, on est en mesure de déterminer laquelle correspond mieux à ses besoins. Au moment de la finalisation du contrat, quelques conditions qui contribuent à l’octroi du paiement de l’assurance au cas où un évènement survient doivent être prises en compte. Ces conditions sont également indispensables pour servir de preuve ou d’appui au dossier si jamais un litige apparaît entre les deux parties. Si suite à un litige, l’assuré compte rompre le contrat avant l’échéance et changer d’assureur, il existe des procédés à suivre. Sinon, l’annulation du contrat sans incident grave entre les deux entités est également régie par la loi. Il est surtout recommandé de ne pas prendre à la légère le contrat d’assurance moto, alors il faut considérer les garanties offertes par toutes les propositions. Pour faire le bon choix, nous vous recommendons de lire l'article suivant: comment choisir son assurance moto?

Bien choisir son assurance habitation.

Sur le même principe choisir une assurance habitation est un point important. iul ne faut pas se tromper au risque d'être mal protégé et indemnisié en cas de sinistre. Pour ne pas se tromper lire l'article suivant: comment choisir son assurance habitation multirisque?

Bien choisir son contrat d'assurance vie

Dernier choix difficile an matière d'assurance: choisir son contrat d'assurance vie. Le mieux est encore de faire le tour des assureurs et de faire une comparaison des assurances vie

15/02/2011

Ne ratez plus l'actualité de l'assurance

Vous voulez tout savoir sur l'assurance et suivre son actualité ? Pour vous tenir au courant de l'actualité de l'assurance, nous vous suggérons de vous rendre sur le site www.assurance-actu.com. Vous trouverez sur ce site toute l'actu de l'assurance pour l'auto, les moto, l'asurance vie ou sante, l'assurance de pret ou de credit.

Vous y obtenerez les dernières info, les nouvelles lois impactant l'univers de l'assurance, mais aussi tout l'actualité des assureurs comme Gan, AXA, Groupama, April, Allianz et compagnie.

Pour finir, vous trouverez des info sur les changements des contrats d'assurance, des primes et des remboursemenst des sinistres.

15/12/2010

Tout savoir sur la franchise d'assurance

Vous voulez savoir ce qu'est une franchise d'assurance. Dans un contrat d'assurance, la franchise est soit :

  • la somme que l'assuré engage au titre des réparations d'un sinistre (franchise d’assurance automobile)
  • le périmètre dans lequel la garantie ne s'applique pas (franchise kilométrique de garantie d'assistance)
  • la période en jours pendant laquelle la garantie n'a pas d'effet (délai de carence d'assurance complémentaire santé)

Lorsque la franchise d'assurance se traduit par une somme d'argent, l'assuré conserve à sa charge une partie de la réparation des dommages. Selon les contrats, la franchise supportée par l'assuré est dite simple ou absolue.

Franchise simple

En cas de franchise simple, pour un montant de préjudice estimé inférieur ou égal à celui de la franchise, l'assureur n'intervient pas, les réparations restent à la charge de la victime. Si le montant du préjudice dépasse celui de la franchise, les garanties sont engagées et l'assureur rembourse intégralement les réparations, depuis le premier euro. La franchise simple est aussi dite relative et revient à définir un seuil d'intervention de l'assurance. Elle est fréquemment employée pour les garanties d'assistance juridique où l'assureur n'intervient qu'à partir d'une certaine somme de litige.

Franchise absolue

En cas de franchise absolue, l'assuré est tenu de verser son montant au maximum si survient un sinistre. L'assurance prend en charge les réparations après déduction du montant de la franchise. Si la franchise est fixe, la somme due par l'assuré ne variera pas en fonction du montant des dommages. Une exception est faite pour les sinistres dans lesquels la responsabilité de l'assuré est engagée. Une franchise "dommages" est alors calculée en fonction du pourcentage de responsabilité.

Plus sophistiquée, mais courante dans les contrats d'assurance dommages, la franchise absolue est proportionnelle au montant du préjudice et assortie d'un montant minimum que l'assuré s'engage à verser en toutes circonstances, et d'un montant maximum déclenchant la prise en charge par l'assureur des réparations, alors que le simple jeu du pourcentage aurait justifié une franchise à la charge de l'assuré plus élevée.

L'intérêt de la franchise

Plus la franchise est importante, moins la cotisation d'assurance est élevée et inversement, plus la franchise est faible, plus la cotisation est chère. Le niveau des franchises exigé par l'assureur est un élément de négociation et de comparaison entre les compagnies, et offre un levier pour faire jouer la concurrence. Pour les assureurs, la franchise ne fait pas que limiter leur engagement, c'est aussi le moyen de responsabiliser leurs adhérents.

13/12/2010

Conseils pour souscrire à une assurance en ligne

Pour protéger les individus, la souscription du contrat d'assurance à distance, directement en ligne via Internet ou par téléphone, est désormais encadrée par des règles mises en place via la loi pour la confiance dans l'économie numérique.

Les éléments à fournir par l'assureur

Un exemplaire papier des conditions du contrat doit être envoyé à l'assuré avant la conclusion du contrat. Ce document doit comporter toutes les informations sur :

  • la société d'assurance : identification, coordonnées du siège social et de l'agence, inscription au registre des sociétés ou des mutuelles
  • les différentes durées : du contrat, de la validité des informations...
  • le montant de la prime ou des règles de calcul, et des franchises
  • l'existence ou non d'un droit de rétractation et les procédures en cas de renonciation ou de réclamation.

Ce document n'est pas obligatoire si la demande de contrat vient directement de l'assuré, via une souscription sur un site web ou en appelant l'assureur.
A noter que la plupart des éléments obligatoires ci-dessus (nom de la société, durée du contrat, montant de la prime...) doivent également être présentés à l'oral par le conseiller commercial dans le cas d'une vente par téléphone par exemple.

Les délais de rétractation (ou renonciation)

  • En assurance de dommages (habitation, plaisance...) et complémentaire santé : délai de rétractation de 14 jours à compter du jour où le contrat à distance est conclu ou suite à la réception du contrat signé (si la date est postérieure).
  • En assurance vie : délai de rétractation de 30 jours à compter du jour où le contrat à distance est conclu ou suite à la réception du contrat signé (si la date est postérieure).
  • En assurance des véhicules terrestres à moteur (auto, moto, quad...) et voyages de moins d'un mois : pas de rétractation possible.

Où réaliser son devis d'assurance en ligne ?

Il existe de nombreux sites internet, soit ceux des assureurs directement, soit sinon ceux des courtiers ou encore des comparateurs d'assurances qui permettent de comparer toutes le soffres en un clin d'oeil.

05/12/2010

Resiliation d'un contrat d'assurance

Les contrats d'assurance sont généralement renouvelés automatiquement par tacite reconduction. Pour mettre fin au contrat, il faut que l'assuré ou l'assureur le résilie. La résiliation est une procédure formelle qui met un terme à la relation contractuelle.

Le contrat d'assurance est résilié par l'assureur

L'assureur peut décider de résilier le contrat et se désengager des garanties si l'assuré ne paie plus ses cotisations. Toutefois, en l'absence de demande de résiliation formellement adressée par l'assuré, ce dernier est toujours redevable des cotisations non payées. Par conséquent, si l'assureur met fin au contrat, il n'abandonne pas pour autant les cotisations qui lui sont dues et met en oeuvre les démarches nécessaires pour les récupérer.

L'assureur peut également décider de mettre fin au contrat après considération des surcoûts que représente l'assuré. Il respecte alors un délai de préavis et notifie la résiliation par lettre recommandée avec accusé de réception.

Le contrat d'assurance est résilié par l'assuré

Quand l'assuré décide de résilier son contrat, il doit le demander à son assureur par lettre recommandée avec accusé de réception. En outre, il doit respecter, selon le type d'assurance, un délai de deux ou trois mois avant l'échéance principale du contrat, date à laquelle le contrat est automatiquement renouvelé.

Par exemple, si la date anniversaire du contrat d'assurance est le 1er janvier, et que le contrat prévoit un préavis de 2 mois, la demande de résiliation doit au plus tard parvenir à l'assureur le 30 octobre précédent.

Les conditions générales du contrat d'assurance précisent les délais et les formes dans lesquels la demande de résiliation sera valablement reçue.

Toutefois, le mécanisme de tacite reconduction a montré de nombreux inconvénients dans d'autres secteurs (contrats de téléphonie mobile). Depuis, en vertu de la loi Chatel, les conditions de délai pour demander la résiliation se sont assouplies : dorénavant l'assureur a l'obligation d'informer ses assurés de leur faculté de résiliation avant la période de résiliation.

Si l'avis est reçu moins de 15 jours avant la fin de la période de résiliation, l'assuré peut rallonger de 20 jours son délai de demande de résiliation.

Aussi, l'assuré peut à tout moment demander la résiliation du contrat d'assurance si :

  • il a l'obligation de souscrire un contrat mutuelle d'entreprise
  • l'augmentation de la prime est excessive et non justifiée par un malus
  • l'assureur n'a pas prévenu du renouvellement automatique du contrat

Voila, vous savez tout sur la resiliation d'un contrat d'assurance.

13/11/2010

Comment choisir une assurance moto?

Neuve ou d’occasion, une moto s’assure obligatoirement. Mais comment choisir son assurance moto ? Pas toujours facile de s’y retrouver au milieu des différentes possibilités qui s’offrent au consommateur.

 

1. Société d’assurance ou assurance mutuelle sont les deux options pour s’assurer

Assurer sa moto est chose obligatoire. Amende, suspension de permis sont quelques unes des conséquences qui vous guettent si vous boudez votre assureur. Mais pour quel type d’assurance moto choisir? Sociétés d’assurance et assurances mutuelles sont vos deux possibilités.

Les sociétés d’assurance. Elles sont des sociétés commerciales. Si vous pouvez assurer votre deux-roues via une société d’assurance, aucune n’est à ce jour spécialisée dans l’assurance moto.

Les assurances mutuelles. A l’inverse des sociétés d’assurance, les assurances mutuelles ne sont pas autorisées à faire de bénéfices. Si excédent il y a, elles ont l’obligation de répartir et de reverser la somme à leurs assurés (réductions tarifaires, amélioration des services…). Le cas contraire impose aux assurés de participer financièrement si la société perd de l’argent. Les assurés sont impliqués dans la gestion des assurances mutuelles.

2. Garanties obligatoire ou facultative: quelle couverture choisir?

Pas toujours évident de s’y retrouver au milieu de tous ces assureurs. Le choix est immense et les types de contrat variés. Prenez le temps de comparer les divers contrats d’assurance moto. Car si un contrat d’assurance convient à votre voisin, il peut ne pas vous convenir à vous.

Votre assurance moto doit s’adapter à votre deux roues, à votre profil de conducteur, et à l’usage que vous faites de votre moto. Autant de critères à prendre en considération avant de faire votre choix.

Sur votre contrat d’assurance moto, les garanties sont nombreuses. Certaines sont obligatoires, d’autres facultatives. La responsabilité civile est le minimum que vous puissiez souscrire. Elle est obligatoire par la loi et protège les autres (passager, tiers impliqués dans un accident…) des préjudices que l’assuré pourrait causer.

D’autres garanties, facultatives, peuvent être souscrites auprès de votre compagnie d’assurance moto:

  • La garantie dommages au conducteur (facultative mais fortement recommandée, elle vous couvre en tant que conducteur en cas d’accident),
  • la garantie en cas de prêt de sa moto,
  • la garantie dommages (en cas de dégâts matériels),
  • la garantie vol/incendie,
  • la protection juridique (votre assureur vous protège devant les tribunaux si nécessaire après un accident),
  • l’assurance travail (dans le cas où votre deux-roues vous servirait pour vous rendre au travail).

Société d’assurance, mutuelle d’assurance, garanties obligatoires ou facultatives, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire votre choix.

10/11/2010

Tout savoir sur les acteurs de l’assurance auto

Quand on vous parle d'assurance auto (en autre, on vous parle de courtier, d' expert ou encore d'agent. Au final qui sont-ils ? A quoi ils servent ? En voici un résumé.

1. L’acteur principal: la société d’assurance

La société d’assurance est l’acteur chargé d’assurer les risques.

En France, il y a trois catégories de sociétés d’assurances:

  • les sociétés françaises,
  • les sociétés étrangères en libre établissement,
  • les sociétés de l’Espace économique européen (EEE) autorisées à opérer en libre prestation de service (LPS).

Les sociétés d’assurance sont régies, en France, par le Code des assurances.

2. Agents généraux et courtiers d’assurance

Qu’est-ce qu’un agent d’assurance? Les sociétés d’assurances ont pour rôle d’assurer les risques. Ainsi, pour commercialiser les contrats d’assurance proposés par ces dernières, il est fait appel à des intermédiaires.

Les principaux intermédiaires sont les agents généraux et les courtiers d’assurance.

- L’agent général exerce une profession libérale. Il est mandaté par une ou plusieurs sociétés d’assurance afin de conclure des contrats de souscription avec des clients. Le portefeuille constitué par les clients de son agence est la propriété de la société d’assurances qu’il représente.

- Le courtier d’assurance: Contrairement à l’agent général, le courtier est un commerçant inscrit en tant que tel au registre du commerce. Il est le mandataire de l’assuré et non pas de la société d’assurances.

Il négocie les contrats auprès des sociétés d’assurance dont les produits sont les plus adaptés aux besoins de ses clients. Il peut gérer lui-même son portefeuille de clients qui est sa propriété. Il agit comme un comparateur d’assurances auto mais ne travaille souvent que pour un nombre limité de compagnies.

3. L’expert d’assurance auto

Vous êtes assuré et vous vous demandez quel est le rôle de l’expert d’assurance auto? Acteur de l’assurance, l’expert joue un rôle très différent de l’agent général ou encore du courtier!

L’agent général et le courtier d’assurance entrent en scène lors de la souscription de votre contrat, c’est-à-dire qu’ils agissent comme les intermédiaires entre l’assuré et la société d’assurance, aptes à vous proposer des formules qui correspondent à vos attentes.

En revanche, l’expert d’assurance voiture intervient lorsque le contrat est déjà conclu. En cas d’accident de voiture par exemple, il peut arriver que votre société d’assurance exige un rapport d’expertise censé faire état des causes du sinistre et du montant des réparations éventuelles.

Par ailleurs, l’expert ainsi désigné par la société d’assurance est en charge de vérifier que votre déclaration de sinistre auto, détaillée dans le constat amiable, concorde avec ce qu’il constate dans son rapport.

Lorsqu’il vous est envoyé par la société d’assurance, l’expert devient l’acteur clé pour votre indemnisation car c’est sur la base de son rapport que la société d’assurance vous indemnise.

Bon à savoir: vous pouvez contester le rapport d’expertise en faisant faire, à vos frais, une contre-expertise.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu